Mercredi 11 août

Espace Bellevue, Biarritz

11H

 

Célia Oneto Bensaid, piano

©Capucine de Chocqueuse

MARIE JAËLL : Extraits des 18 pièces de Dante

MEL BONIS : Extraits de Femmes de légende

CAMILLE PÉPIN : Number one

 

 

« Difficile de ne pas se laisser séduire par la palette ensoleillée de cette jeune pianiste, aussi enthousiaste dans son jeu que dans son approche de tous les répertoires. »  Le Figaro

 

Un répertoire immense demeure encore injustement méconnu : celui de nombreuses compositrices du passé, qui ont pourtant su faire rayonner leurs musiques de leur vivant. Ce sont ces œuvres restées dans l’ombre que Célia Oneto Bensaid a décidé d’explorer depuis plusieurs années.

 

Personnalité singulière et engagée, Célia choisit toujours avec soin les répertoires qu’elle défend sur scène : musique américaine (avec notamment ses propres transcriptions), musique française, musique d’aujourd’hui et de compositrices femmes tiennent une place importante dans ses interprétations.

 

Dans ce programme passionnant et 100% féminin, elle a choisi de mettre à l’honneur trois compositrices françaises, représentant chacune une esthétique différente : le post-romantisme avec Marie Jaëll et des extraits de son cycle des 18 pièces de Dante (1894), l’impressionnisme avec Mel Bonis et son cycle des Femmes de légende (début du XXe siècle) et la musique contemporaine avec la pièce Number One (2019) de Camille Pépin, influencée par les compositeurs français impressionnistes et les minimalistes américains. 

 

Dédicataire et créatrice de plusieurs pièces de la jeune compositrice Camille Pépin, Célia enregistre ses œuvres de musique de chambre dans un disque qui paraît en février 2019 chez NoMadMusic (Choc Classica, FFF Télérama...). En 2021, son deuxième album solo doit paraître autour des œuvres de Maurice Ravel, Philip Glass et Camille Pépin.

À (ré)écouter sur France Musique :
Célia Oneto Bensaid est invitée dans Générations France Musique, le Live, par Clément Rochefort.