Mercredi 4 août

Espace Bellevue, Biarritz

11H

Can Cakmur, piano 

FRANZ LISZT : An die ferne Geliebte S. 469 (transcription par L. V BEETHOVEN)

SVEN DAIGGER : "Track" in vier Phasen pour clavier : Phase 1

LUDWIG VAN BEETHOVEN : Sonate pour piano en mi majeur Op. 109

SVEN DAIGGER : "Track" in vier Phasen pour clavier : Phase 3 et 4

ROBERT SCHUMANN : Piano Sonata No. 2 in G Minor Op. 22

 

« Le jeune homme montre derrière la technique parfaite un poète, et un poète ardent. »

Jean Charles Hoffelé, Artamag

 

Raffinement et poésie sont des mots qui sied à merveille à son jeu ! Dès la première écoute, nous sommes saisis par la palette sonore de ce jeune pianiste, la construction fluide et le discours éloquent de ses interprétations.

 

Né à Ankara en 1997, le pianiste Can Cakmur remporte le premier prix au 10e Concours international de piano Hamamatsu (Japon) en 2018. Il confirme ensuite les espoirs placés en lui avec la publication de deux albums (BIS Records) remarqués par la critique. En janvier 2020, il reçoit l’International Classical Music Award dans la catégorie soliste instrumentiste.

Can Cakmur est également un jeune conférencier passionné. Il écrit mensuellement pour le magazine Andante Classical Music et aime présenter lui-même ses programmes lors de ses concerts. 

 

Son programme est tourné vers le répertoire romantique allemand, avec deux de ses plus illustres représentants, Beethoven  et Schumann. Au centre, on retrouvera l’une des dernières sonates de piano de Beethoven, merveille du genre. Les pièces du compositeur Sven Daigger, actuellement résident à Berlin, seront quant à elles jouées en interludes, entre ces classiques.

À (ré)écouter sur France Musique :
« Liszt / Schubert : Schwanengesang » par Can Çakmur dans En pistes !, par Emilie Munera & Rodolphe Bruneau-Boulmier.